Désaffection pour la fonction d’Agent comptable Lettre de l’ANDAC N°4 - Juin 1999

Toutes les versions de cet article :

  • [français]

Devant les difficultés à pourvoir les postes d’Agent Comptable, le Conseil d’Administration de l’ANDAC du 11 janvier 1999 a décidé d’engager une réflexion sur ce thème et a confié à quatre d’entre nous le soin de préparer un rapport sur l’image de notre fonction.

Messieurs CHALLIOL [1], ZAMORA [2], PEPERS [3] et moi-même [4] avons donc "planché" sur le constat - inquiétant - que la fonction d’Agent Comptable présente une image très dégradée, alors qu’il nous semble, compte tenu des responsabilités attribuées par les textes, qu’elle devrait, au contraire, attirer.

Nous avons donc dressé l’inventaire des raisons qui concourent à la désaffection pour la fonction et présenterons prochainement au Conseil d’Administration de l’ANDAC quelques remèdes qu’il nous paraît important de mettre en oeuvre, si nous voulons infléchir la tendance actuelle.

Au nombre de ceux-ci, il nous semble notamment que le recrutement et la formation des futurs Agents Comptables ont besoin d’être repensés. De même, il nous apparaît que, pour que l’Agent Comptable maîtrise mieux ses missions et participe de manière constructive à la qualité attendue des Organismes de Sécurité Sociale, il doit nécessairement assumer en propre la responsabilité de la gestion financière de ses effectifs.

Nous venons d’apprendre que M. Georges CHABOT, AC CPAM Clermont-Ferrand, rejoint ce groupe de travail.

BIENVENUE DANS L’EQUIPE !

[1(AC CAF Angers)

[2(AC CPAM Toulouse)

[3(AC URSSAF Saint-Brieuc)

[4(E. ALBAN AC CAF Nanterre)

Sites favoris Tous les sites

38 sites référencés dans ce secteur