L’Agent comptable de Caisse Nationale : l’exemple de l’ACOSS

Lettre spéciale de l’ANDAC N°5 - Octobre 1999
mercredi 20 octobre 1999
popularité : 7%

Invité : Jean-Marie Vianney ROBERT, AC ACOSS.

Agent Comptable de l’ACOSS depuis le 1er septembre de cette année [1], Jean-Marie Vianney ROBERT fait part depuis la tribune de son expérience diversifiée de comptable public.

Agent Comptable du BRGM [2], il a piloté une structure financière confrontée à la concurrence sur le marché économique mondial. Trésorier-Payeur-Général de Haute-Corse, il a, entre autres missions traditionnelles, animé le réseau des trésoreries chargé du recouvrement de l’impôt, contrôlé la tenue de la comptabilité des collectivités locales.

A l’ACOSS [3], il doit très rapidement prendre en charge des dossiers brûlants :

- droits constatés

- fiabilisation de la répartition des produits et des encaissements [4],

- gstion du système d’information comptable,

- prise en compte dans le système national de production du contrôle des opérations financières et comptables,

- transition vers l’an 2000,

- passage à l’Euro dans les systèmes d’information,

- contrôle interne,

- refonte du plan comptable.

Il évoque combien l’Agent omptable de l’ACOSS n’est pas seulement le "comptable" d’un Etablissement Public Administratif mais tout autant le chef de file d’un réseau national.

A ce titre, il indique quel prix il attache au bon déroulement du Projet de Branche "Management des Agences comptables" du recouvrement qui associe agents comptables et directeurs de 14 URSSAF et d’un CERTI, soit au total 150 personnes.

Cette initiative est de nature à renforcer l’efficience de structures dont le positionnement au sein des organismes n’est pas toujours en adéquation avec leurs ambitions et les attentes des clients, des pouvoirs publics et des partenaires.

- 


[1( NDLR : 1/09/1999)

[2(Bureau de Recherches Géologiques et Minières)

[3(Agence Centrale des Organismes de Sécurité Sociale)

[4(NB : Dans la branche Recouvrement, les produits correspondent aux cotisations liquidées, inscrites au débit du compte cotisant ; les encaissements sont les sommes que le cotisant verse, portées au crédit de son compte)