Transmission au Comité des carrières de la position de l’ANDAC, relative à l’ARTT

mardi 30 décembre 2003
popularité : 6%

Monsieur Antoine GROS
Directeur de l’URSSAF de Toulon
rue Emile Ollivier – ZUP de la Rode
B.P. 1132
83058 TOULON CEDEX

MONSIEUR GILLES FILIBERTI
Vice Président du Comité Exécutif
de l’UCANSS
1 à 9, avenue du Général de Gaulle
94031 CRETEIL CEDEX

Monsieur Eric LAURENT
Directeur de la CAF de Roubaix
124, boulevard Gambetta
B.P. 749
59065 ROUBAIX CEDEX 1

Monsieur Jean Louis CAHUZAC
Directeur de la CRAM de Bordeaux
80, avenue Jallère Quartier du Lac
33053 BORDEAUX CEDEX

OBJET : NEGOCIATIONS RELATIVES AUX MESURES COMPENSATOIRES A L’ARTT

Monsieur le Directeur et Cher Collègue,

Vous venez d’être nommé membre du Comité Exécutif de l’UCANSS et je vous en félicite au nom de la communauté des agents comptables, particulièrement attentifs -en leur qualité de cadres dirigeants- aux négociations en cours relatives à la compensation de l’ARTT au profit de ces derniers directeurs et agents comptables.

En vue de la réunion programmée le 10 prochain, vous voudrez bien trouver sous ce pli, la position de l’ANDAC telle qu’elle a été transmise aux autres négociateurs précédemment saisis du dossier.

Vous noterez que notre expression s’inscrit dans la revendication globale présentée par l’intersyndicale des agents de direction.

S’agissant précisément des mesures compensatoires à la mise en œuvre de l’ARTT de manière uniforme pour les agents et les cadres, nous pensons que de la même manière le dossier des cadres dirigeants ne peut être abordé de façon différenciée selon que l’on soit directeur ou agent comptable.

Il est clair qu’un traitement inégalitaire des deux catégories d’agents de direction en cause serait totalement injustifié quant au fond et immédiatement source de décrédibilisation du nouvel organe de décision constitué au sein de l’UCANSS quant à la forme.

Nous en appelons donc à votre expérience et à votre sagesse pour arrêter des mesures qui ne contribuent pas à alimenter la division ambiante orchestrée par les Caisses Nationales en vue d’étendre leur pouvoir sur les Organismes de base.

En vous remerciant d’être porteur de nos intérêts, veuillez agréer, Monsieur le Directeur et Cher Collègue, l’expression de ma considération distinguée.

Le Président Dominique HENON


Navigation

Articles de la rubrique