L’Agent Comptable d’une caisse de MSA

Lettre de l’ANDAC N°6 - Juillet 2000
vendredi 14 avril 2000
popularité : 6%

Il en est des agents comptables comme de toutes les espèces animales, l’appellation regroupe plusieurs variétés. Nous nous intéresserons aujourd’hui à la plus rurale :

L’Agent Comptable d’une caisse de MSA

Localisation

L’espèce est disséminée sur l’ensemble du territoire métropolitain et en Corse, à raison d’un individu par département. Cependant, certaines zones défavorables au développement de l’espèce ne comptent qu’un individu pour deux ou trois départements. La question de survie de l’espèce est posée !

Régime(s)

L’agent comptable MSA travaille pour deux régimes : celui des salariés agricoles et celui des exploitants agricoles. A noter que la gestion comptable des salariés agricoles est retracée dans les comptes du régime général.

Branches

La variété MSA est logiquement la plus arboricole. L’agent comptable traite de maladie (dont SESAM-Vitale bien sûr), d’accidents du travail (pour les salariés), de prestations familiales (dont le RMI) et de logement, de retraites mais aussi d’action sanitaire et sociale, de contrôle médical (inclus dans la gestion des caisses), de médecine du travail (pour les salariés).

A noter qu’en assurance maladie des exploitants agricoles, la MSA est en concurrence directe avec des assureurs privés (GAMEX, GROUPAMA) et assure un rôle de caisse-pivot. L’agent comptable doit retracer les écritures de l’ensemble des assureurs.

Bien entendu, il peut aussi assurer les responsabilités dans la gestion comptable d’un CITI (centre informatique), de l’Association régionale des caisses de MSA (structure de représentation aux URCAM et à l’ARH), d’un GIE ou d’une SCI.

Nourriture

La variété agricole, comme les autres, est alimentée par une large diffusion de textes et de circulaires que la pluralité de branches et de régimes transforme en un flot continu. Son ministère de tutelle (l’agriculture) et sa caisse centrale veillent à l’abondance de son approvisionnement.

Cependant, les textes applicables au régime agricole sont souvent décalés par rapport au régime général. Par exemple, le contrôle interne ne fait pas encore l’objet de textes bien que prévu dans la Convention d’Objectifs et de Gestion.

Côté finance, l’agent comptable MSA assume les responsabilités du comptable d’une caisse dépensière et d’un organisme de recouvrement. Il reçoit, via la caisse centrale, les financements de l’Etat et des autres régimes nécessaires à l’équilibre des comptes. De ce fait, la gestion active de trésorerie de la caisse relève d’une responsabilité qu’il partage avec le directeur.

Environnement

L’agent comptable vit dans une équipe de direction. Son épanouissement au sein de cette équipe dépend de lui-même bien sûr mais aussi de la conception de son rôle par ses collègues. Certains assument d’autres fonctions de direction que la mission d’agent comptable : gestion des ressources humaines, informatique, logistique... tout en respectant les principes de séparation de pouvoir ordonnateur/comptable.

Son environnement comprend également un Conseil d’administration et ses nombreuses commissions :

- Comité Paritaire d’Action Sanitaire et Sociale,

- Comité de la Protection Sociale des Exploitants,

- Comité de la Protection Sociale des Salariés,

- Commission de Recours Amiable,

- Commission des Rentes Accidents du Travail,

- etc.

L’importance de cette démocratie active dans un régime de protection sociale se traduit par des réunions nombreuses et variées ainsi que par la préparation de dossiers spécifiques.

Contrôle

L’agent comptable MSA est une espèce très contrôlée. Comme ses collègues du régime général, il fait l’objet des attentions du contrôle CODEC (COREC bientôt), d’une commission de contrôle des comptes mais il a aussi le privilège de bénéficier d’un commissaire aux comptes qui réalise un rapport communiqué au président et à l’assemblée générale.

L’extension envisagée du rôle du commissaire aux comptes pose la question de celui de l’agent comptable.

Evolution ?

Comme tous les représentants de l’espèce, l’agent comptable MSA doit, pour survivre, faire preuve de compétences et de résistance physique et nerveuse. Pour réussir, il doit s’appuyer sur un délégué (= fondé de pouvoir) et une équipe de collaborateurs (comptables, secrétaire) compétents et motivés.

Il craint pour son avenir les « toujours plus » de contrôles, de statistiques, de délais raccourcis, de responsabilités sans moyens de les assumer....

A titre d’exemple, la MIRCOSS lui promet que son plan comptable va atteindre le volume de son Grand Livre actuel, puisqu’il va gérer le plan comptable CPAM + CAF + URSSAF + CRAM + association médecine du travail... et on lui promet une section activités avec TVA...

Plutôt optimiste, il espère, comme ses collègues, une reconnaissance de la fonction, des moyens appropriés, des simplifications, des possibilités d’évolution de carrière... mais laissons-le rêver...

********************************************************

Voir également les "zoom" sur d’autres catégories d’Agents Comptables :

- l’agent comptable de multibranches

- l’agent comptable de CGSS